Électricien, un métier aux différentes spécialisations

Le métier d’électricien implique des opérations souvent complexes. Les travaux à réaliser exigent un certain savoir-faire. Ils varient d’un chantier à un autre et les domaines de compétence sont différents. On choisit un ouvrier en fonction des besoins et selon que l’intervention concerne le secteur industriels, public ou dans un logement. Dans cet article, nous allons aborder quelques-unes des différentes branches de ce métier.

Définition et généralité sur le métier

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de rappeler la définition de ce métier. L’électricien est, en effet, un ouvrier chargé d’assurer la conception, l’installation, le dépannage et l’entretien des équipements et des réseaux électriques. En dehors des travaux réalisés dans les logements, les locaux et bâtiments industriels, ce professionnel intervient également dans les raccordements et la distribution aux appareils électriques. Sur aem-concept.be, vous trouverez davantage d’information sur le métier.

Dans le neuf, l’électricien dispose en main des plans ainsi que des schémas de montage. Ceux-ci permettent de bien déterminer l’emplacement de chaque élément. Il procédera ainsi facilement à l’installation des canalisations et des supports ainsi qu’à la mise en place des tableaux, des prises et des appareils de chauffage. À noter que le spécialiste est tenu de procéder à la mise en service et aux normes des installations à travers une série de tests. Il a, de ce fait, le devoir d’en assurer la sécurisation. Lors de travaux de rénovation la mission d’un électricien consiste au remplacement des anciennes installations électriques pour en garantir la conformité. Selon le type de chantier, il peut intervenir sur plusieurs domaines comme la climatisation, le chauffage, le multimédia, l’informatique, la domotique, le système d’alarmes, l’antenne…

Les différentes branches du métier

L’électricien installateur a pour rôle la réalisation des travaux d’installation électrique dans différents bâtiments (logements, usines, bureaux…). Pour pouvoir lancer le chantier, il doit tenir compte des plans et schémas du bâtiment afin de repérer les emplacements des différents éléments à aménager. Parfois, la mise en place des équipements demande de réaliser des passages de câbles dans les plafonds ou de creuser des tranchées.

L’électricien en industrie constitue une autre spécialisation de la profession. Il se charge de la mise en service, la maintenance, le contrôle ainsi que le dépannage des équipements en milieu industriel. À noter que le domaine de l’électricité industrielle dispose de différentes spécialités. L’électrotechnique et l’électromécanique sont les domaines d’applications les plus connus. L’orientation est basée principalement sur la conception, la maintenance, le dépannage ou le fonctionnement. En outre, l’électricien industriel s’occupe des installations d’une plateforme en courant continu, de moteurs et d’automatismes. Il doit donc posséder des connaissances en pneumatique et en hydraulique. En bref, le domaine de l’électricité industrielle se divise en différentes parties biens spécifiques.

L’électricien de maintenance est charge contrôler et d’assurer l’entretien des équipements électriques dans les milieux publics, privés ou industriels. Concrètement, sa mission consiste à évaluer, surveiller, entretenir, réparer et remplacer les différents composants de l’installation électrique. Ce professionnel doit, de ce fait, savoir détecter les dangers potentiels et faire en sorte de préserver la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *